Actualités

NEWSLETTER : VOTRE SÉCURITÉ À PRIX SACRIFIÉ ! [+]

Votre sécurité n'a pas de prix : profitez vite de notre offre spéciale ! - 20% sur notre PACK VIDEOPROTECTION IP FD8136 - 2 CAMERAS.

Tiberode - Vidéoprotection, Alarme anti-intrusion et protection électronique contre le vol à l'étalage » Actualités / Presse » Presse » Article : Filles fauchées sur l'A7 : nouveaux éléments


Filles fauchées sur l'A7 : nouveaux éléments

Le parcours des trois jeunes filles écrasées sur l'autoroute A7 se précise cinq jours après leur mort, rapporte Le Dauphiné Libéré. Les images de vidéosurveillance de la gare de Pierrelatte (Drôme) montrent que les Marseillaises âgées de 12, 13 et 19 ans avaient bien été débarquées dans la soirée de vendredi d'un train TER à destination de Marseille avant le drame.

Plus aucun train ne partant vers les Bouches-du-Rhône avant le lendemain, les sœurs ont quitté la gare. Toujours selon les images tournées par les caméras publiques, une voiture s'est arrêtée à leur hauteur en sortie de gare, ce véhicule filmé plus tard s'engageant en direction d'une bretelle de l'autoroute A7 et à proximité d'où la patrouille des ASF a signalé les victimes. Cependant aucune image ne certifie que les filles soient montées dans cette voiture.

Quelques minutes avant la tragédie, plusieurs automobilistes ont témoigné de la présence des trois sœurs sur l'autoroute, lesquelles faisaient du stop sur la voie d'urgence et même sur la voie de droite.

Source: Europe1.fr